Il y a de ces événements que l’on se promet de faire au moins une fois dans sa vie.

Tout comme un merveilleux voyage ou un musée incontournable, les festivals ont aussi leurs références, et les français n’ont pas vraiment à rougir de la concurrence européenne.

L’été fourmille de rendez-vous musicaux en tous genres et pour tous les goûts. Aucune région n’est épargnée par l’invasion de terrains/clairières/plages/hangars – et j’en passe – et c’est tant mieux. Que l’on soit mobile ou avec un petit budget, il y a forcément un festival pas très loin de soi.

Direction… Rock En Seine !

Chez Gigsonlive, nous avons la chance de pouvoir bouger et découvrir régulièrement de nouveaux rendez-vous. Une fois n’est pas coutume, cet été, nous avons fait dans la tranche qu’on pourrait appeler « mainstream », non pas par sa dimension connotée négativement, mais bien car Rock En Seine est une énorme machine qui brasse des centaines de milliers de personnes en trois jours.

La claque est donc relativement immédiate dès notre arrivée sur le site, au niveau du Domaine national de Saint Cloud près de Paris ce week-end des 25, 26 et 27 août dernier. Tout au long du festival, l’ambiance sera toujours ultra détendue malgré les allées noires de monde. Il faut dire qu’un tas de sponsors/partenaires ont posé leurs stands dans ce village improvisé. D’aucuns se bousculent pour choper leur porte-clé, d’autres en profitent pour customiser un tee-shirt. Il y a également des espaces réservés aux kids, d’autres dédiés à des rencontres, débats et conférences autour de la musique…

Bref, impossible de s’ennuyer à Rock En Seine !

Rencontres et concerts inoubliables.

L’ennui, voilà une notion dont on ne s’est pas vraiment préoccupés ! Avec 5 interviews programmées tout au long du week-end, et autant de sessions photo, notre planning était réglé à la minute près. Nous avons donc eu le plaisir/honneur/joie (pas de mention inutile à rayer) de rencontrer No Money Kids et Inüit le vendredi, DBFC et Fuzzy Vox le samedi, puis un finish en beauté avec King Khan (sans The Shrines mais avec ses filles !) le dimanche. Chapeau à l’organisation et aux responsables presse pour leur gestion parfaite !

Vous parler de tous les concerts que l’on a pu voir sur ces 3 jours de Rock En Seine serait long et un peu ennuyeux (pour vous et pour nous), alors voici plutôt une sélection des 10 titres que l’on retiendra du festival cette année :

10. THE SHINS « Kissing The Lipless »

9. FUZZY VOX « No Landing Plan »

8. LEE FIELDS & THE EXPRESSIONS « Make The World »

7. CLARA LUCIANI « Monstre d’Amour »

6. ALLAH LAS « Buffalo Nickel »

5. MAC DEMARCO « Still Together » special slam

4. NO MONEY KIDS « Loaded Gun »

3. FRANZ FERDINAND « The Fallen »

2. THE LEMON TWIGS « As Long As We’re Together »

1. THE XX « Hold On »

 

BONUS — Coup de coeur du jury :

0. INÜIT « Dodo Mafutsi »