Dombrance lance son parti « discopolitique ».

Fondateur du projet DBFC avec David Shaw – duo électro-pop-rock interviewé à Rock en Seine 2017 – et remixeur hors pair (pour Superpoze, Cascadeur ou encore Is Tropical), Dombrance utilise sa science de la musique de danse pour délivrer des morceaux en démentielles montagnes russes, où se télescopent disco, techno, funk, pop, où se fomente en permanence la montée vers l’hystérie collective.

Ainsi naît un projet électoralo-musical fou, porté par les visuels géniaux d’Olivier Laude, partie prenante de la campagne et dont les inventions ou réinventions, mélanges des genres et remixes de mèmes sont une part essentielle de la subversion joyeuse de ce programme ahurissant.

Un premier titre tubesque : « Raffarin ».

Jean-Pierre ‘Salt Bae’ Raffarin devient le Premier Ministre du Bonheur Épique et Multicolore sur un single fuselé comme un imparable tube. Un hymne new disco, sorte de cocktail improbable entre Soulwax, Vladimir Cosma et Jean Michel-Jarre.

Introducing Christiane ‘3ème Oeil’ Taubira !

Cette fois ci, l’ancienne garde des sceaux se retrouve telle une gourelle en lévitation pour nous transpercer de sa vision légendaire. Au travers de ce morceau, Dombrance a voulu traduire le spleen et l’impuissance face au sexisme, l’homophobie et au racisme que l’ancienne ministre a pu cristalliser. Mais c’est aussi un morceau qui a cette force des hymnes fédérateurs sur le dancefloor, quand une foule, à l’unisson, vibre comme une seule personne.

Ce nouveau titre, tout juste sorti ce vendredi 15 mars, est à découvrir dans la playlist de Dombrance à la suite de cet article, mais aussi en live set à la fin du mois lors de la soirée Club Voodoo au Connexion Live ! Gigsonlive vous offre vos places très bientôt, stay tuned…

Mais avant, voici ses réponses à la traditionnelle mini-interview Gigsonlive :

ENTREVUE

Quel est le premier CD que tu as acheté ?

Je me souviens surtout de mon premier vinyle. Le double best of de Daniel Balavoine.

Quel souvenir en gardes-tu ?

J’avais 8 ans et j’étais obsédé par le morceau « Le Chanteur ». À 8 ans, on n’est pas encore snob et on peut avoir le plaisir de vivre ce morceau à 100% devant sa glace.

Dans ton frigo, on trouvera toujours ?

Des petits suisses et des lardons.

Ton juron favori ?

Bordel de merde.

Comment te vois-tu dans 5 ans ?

Cette question m’angoisse terriblement. Je déteste penser au temps qui passe. Mais forcément à faire de la musique dans mon studio.

Ta musique en 3 mots ?

Dansante, émotionnelle et malicieuse.

Ta musique expliquée à un enfant de 10 ans ?

Boom boom boom tchick (en imitant Louis De Funès).

Ton actu en ce moment ?

« Taubira » mon nouveau single !

On te propose de mettre en scène ton biopic, qui réaliserait le film ?

Alors j’aimerais bien dire Martin Scorsese mais pour être très honnête je vais dire Yves Robert. Genre « Le grand blond avec une chaussure noire »… avec bien évidemment la bande originale de Vladimir Cosma.

Le programme de tes prochaines vacances ?

Cet été, ma femme, ma fille et moi nous partons en vacances avec des amis avec qui nous avons fait une incroyable découverte. Le brunch sans fin. De 11h à 20h. Tu fais la teuf mais en journée. Tu picoles un peu et tu n’as besoin de rien pour rester éveillé (ça marche quand les enfants sont assez grands pour jouer entre eux. Avant ça, tu ne vois plus tes amis et t’essaye juste de dormir quand tu peux)…

Tu apprends que Dark Vador est ton père, que fais-tu ?

Je passe du coté obscur [de la force, NDLR] et je vais anéantir tous les ewoks.

LA PLAYLIST DE DOMBRANCE

1. Monks (David Shaw & Bufi) : « Nice Ride »

Arme de destruction massive sur un dancefloor. L’association de mon frère d’armes, David Shaw, et de Bufi, artiste et ami mexicain ultra talentueux. La scène mexicaine est la meilleure scène du moment et le pays le plus cool du monde !

2. Slove : « Ce soir je m’en vais » feat. Maud Geffray (Dombrance Remix)

Mon dernier remix pour mes amis de slove avec Maud Geffray en feat. Un bon lanceur de soirée cotonneux groovy et sexy.

3. Fictions : « UFO » (Badknife Remix)

Remix parfait de mon ami Badknife pour l’excellent « Fictions ». Genre de track qui te met les poils sur un dancefloor. En dj set juste après moi au Connexion Live le 29 mars, on va être bien.

4. Dombrance : « Taubira » (radio edit)

Mon tout dernier single, sorti aujourd’hui ! Je jouerai la version longue au Connexion Live…

5. Foxwarren : « Everything Apart »

Le groupe d’Andy Shauf. Un superbe morceau un peu kraut qui me fait voyager. En boucle.

6. Rottier : « Take Your Time »

Rottier, le batteur du groupe « Rendez Vous » ! J’aime beaucoup ce morceau. Également un esprit kraut en plus bricolo.

7. Mac Demarco : « Nobody »

La musique parfaite pour chiller le dimanche. Mac demarco sait faire dans le super simple et à la fois super entêtant. Génie.

8. Fat White Family : « Feet »

Fat White Family, meilleur groupe anglais depuis 10 ans. Hyper excité par l’album qui arrive. Super prod sur ce morceau avec cette voix à la Lee Hazlewood.

9. Boy Harsher : « Fate »

C’est pas la fête du slip avec Boy Harsher. On frôle le too much 80’s et pourtant je trouve ça hyper obsédant. Cette espèce de synthé/flute <3

10. Liv : « Wings of Love »

Je finis avec une dédicace à mon bro David Shaw. Un morceau à écouter sur une plage de Tulum en mangeant des tacos après avoir fait la fète pendant deux jours.

SUIVRE DOMBRANCE

Facebook | Instagram | Soundcloud